Social / Solidarité

Notre programme axé sur le Social et la Solidarité reprend les points suivants de notre Charte des valeurs :

  • Garantir l’égalité de tou·te·s les citoyen·ne·s et leur dignité.
  • Porter une attention particulière aux personnes en situation fragile.
  • Développer et maintenir l’accès à l’éducation, la culture, le sport.
  • Mettre en œuvre l’inclusion de la mixité sociale et de la diversité.
  • Maintenir l’accès aux services de santé publique.
  • Construire un réseau de mobilité accessible à tou·te·s.
  • Assurer la satisfaction des besoins fondamentaux des citoyen·ne·s.

Favoriser les régies municipales, maintenir et développer la maîtrise publique des compétences et infrastructures.
Défendre TOUS les services publics et en garantir l’accès de proximité.

N’hésitez pas à cliquer sur les textes en gras pour développer les propositions !


L’eau, bien commun

Gratuité des premiers m³ d’eau indispensables à la vie
  • porter à la Communauté d’agglomération du Cotentin la revendication d’une baisse significative du prix des premiers m³ d’eau indispensables à la vie, tendant vers leur gratuité pour tou.te.s
  • instaurer une progressivité du tarif qui peut être modulée pour tenir compte des revenus et du nombre de personnes composant le foyer
  • assurer l’accès à l’eau domestique pour tou.te.s, sans exception
  • favoriser la consommation responsable et économe de l’eau
  • défendre la régie publique de l’eau et assainissement et plaider pour son extension

S’engager pour la santé

Des centres de santé pour garantir l’accès à la santé

Soutien à la création et à la pérennisation de centres de santé pluridisciplinaires avec médecins salariés et le tiers payant intégral tel que le centre de santé Brès-Croizat

Soutien au service public de santé et en particulier à l’hôpital public

Le maire s’engage au soutien indéfectible du service public, et en particulier de l’hôpital public.
Il se fera le porte-voix des besoins des usagers auprès des instances décisionnelles.

Soutien le centre de santé Brès-Croizat

Le centre de santé Brès-Croizat est une coopérative à but non lucratif où les médecins sont salariés et où le tiers payant intégral est pratiqué.
Nous soutenons à 100% ce projet jusqu’à son aboutissement pérenne.

Un programme cohérent de santé publique pour les jeunes

Nous proposons un programme coordonné et cohérent de santé publique en direction des plus jeunes pour les aider à :

  • Diversifier leurs centres d’intérêts, les encourager à des pratiques de loisirs, sportives et culturelles variées
    • Aider parents et enfants afin de tendre vers un usage plus adapté des écrans (TV, jeux vidéo, smartphone…)
    • Des lieux d’accueils pour les jeunes au plus près des besoins.
    • Aménager des aires dédiées à la pratique sportive en autonomie
    • Faciliter l’accès à la culture dont la musique, les arts plastiques et la lecture…
  • Améliorer leur alimentation par la mise en place de différentes actions :
    • Des repas avec des produits 100 % écoresponsables dans toutes les cantines.
    • Des supports d’information à l’équilibre alimentaire pour tous (parents et enfants)
Réduire de la sédentarité et favoriser le lien social entre tous les habitants de la ville

Créer des parcours de santé sur la commune :

  • Ces parcours devront aussi être jalonnés de bancs pour permettre aux personnes à l’état de santé plus fragile de se reposer sur le chemin.
  • Ils devront être répertoriés sur des cartes précisant les distances, évaluation des temps de parcours et dénivelés mise à disposition de tous.
  • L’accessibilité aux poussettes et aux fauteuils roulants sera aussi à prendre en compte.
  • Aménager les abords des parcours pour inciter les habitants à se rendre sur les lieux à vélo.
Soutenir toutes les associations impliquées dans la promotion de la santé
  • En direction des victimes d’agressions physiques, sexuelles et morales.
  • Associations de patients, de maintien à domicile, etc.
  • Lutte contre les addictions de toutes sortes.
Évaluations d’impact sur la santé

Chaque fois que possible nous mettrons en place les conditions d’une évaluation d’impact sur la santé.

Rendre la ville plus accessible

Accessibilité : pour une ville ouverte à tout.e.s

Améliorer l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.
Un exemple concret : créer des voies de passages lisses facilement praticables pour les personnes se déplaçant difficilement à pied, à l’aide d’un déambulateur ou en fauteuil roulant sur les pavés et dans les rues piétonnes.

Garantir les droits fondamentaux et la dignité

Des moyens contre l’exclusion et la précarité
  • Renforcer l’aide municipale pour favoriser et améliorer les actions des associations accompagnant les personnes en situation d’exclusion et grande précarité
  • Mandater une commission thématique pour analyser la pertinence et étudier le moyen d’une mise en place d’un Minimum Social Municipal Garanti
Respect des droits humains des chercheur.se.s de refuge

L’humanité d’une société se mesure à la façon dont elle traite les chercheur·se·s de refuge.
La coopérative citoyenne s’engage à :

  • mettre en place une offre inconditionnelle de logements dignes pour tou.te.s
  • poursuivre et améliorer l’aide apportée par la ville aux structures qui permettent l’accueil et l’insertion des migrant.e.s exilé.e.s.
Le Bus des droits

Aménagement d’un grand véhicule multifonctions à disposition première du Centre communal d’action sociale (CCAS) permettant d’aller au plus près des habitants pour lutter contre le non recours aux droits sociaux.
Ses permanences seront accompagnées de campagnes d’information dans les quartiers où il s’installera.
Les utilisations de ce véhicule pourront être diverses, par exemple un lieu d’informations et de découverte sur les activités culturelles et sportives, un espace de rencontre et de convivialité pour personnes isolées, etc.

Accès aux sanitaires

Augmenter le nombre de sanitaires publics, tout particulièrement en centre-ville, et qu’ils soient accessibles à tout moment ou, à défaut, ouverts très tard en soirée.

Un logement digne pour tou.te.s

Lutter contre l’exclusion en matière de logement

En concertation avec les acteurs publics du logement, et en lien avec les associations humanitaire, les organismes d’accompagnement social et de santé, créer une offre publique d’hébergement digne, alternative au locations insalubres du parc privé ou à la rue, afin d’apporter une réponse aux personnes actuellement exclues du parc social quelle qu’en soit la raison.

Bien vieillir, bien logé !
  • Privilégier le développement de foyers-logements de taille humaine et à loyer modéré dans le parc social.
    Les incorporer dans des projets d’habitat intergénérationnel et proches des centres de vie.
    Encourager la création de liens entre les résident.e.s âgé.e.s et les écoles.
  • Faciliter la mise en relation de personnes vieillissantes souhaitant s’engager dans des projets de colocation ou copropriété.

Les commentaires sont fermés.