Écologie

Notre programme axé sur l‘Écologie reprend les points suivants de notre Charte des valeurs :

  • Agir en faveur de la transition écologique et énergétique.
  • Garantir la préservation de la biodiversité.
  • Combattre les pollutions de toutes sortes.
  • Sanctuariser les terres agricoles et espaces naturels.
  • Préparer la ville et le littoral face à la montée du niveau de la mer.
  • Encourager et accueillir favorablement l’économie solidaire à fort intérêt écologique.
  • Assurer que chaque décision prise assure un meilleur avenir pour tou·te·s dans le court et le long terme.

Évaluer toutes les décisions publiques à l’aune de leur impact climatique et environnemental en nous appuyant sur la Charte pour la préservation du vivant.

N’hésitez pas à cliquer sur les textes en gras pour développer les propositions !

Changement climatique et risques naturels

Assurer une meilleure information de la population quant aux risques entraînés par la montée du niveau de la mer
  • Nous mettrons en place une cellule permanente de veille et de prospective, d’information et de sensibilisation (travail qui sera en lien avec la réunion annuelle de suivi des conséquences du changement climatique).
  • Nous instaurerons une Réserve communale de sécurité civile telle que prévue par la réglementation nationale en vigueur (Articles L724-1 et suivants du Code de la sécurité intérieure, L1424-8-1 du Code général des collectivités territoriales).

Risques industriels

Garantir une meilleure information aux citoyens et améliorer leur réaction en cas d’accident industriel

Nous améliorerons l’information et la prise en compte de la population sur ces risques.

Gestion des déchets

Réduire les déchets, valoriser ceux qui peuvent l’être, améliorer le tri et mettre en avant une démarche « Zéro déchet »

Agir à la source :

  • Montrer l’exemple : Cherbourg-en-Cotentin doit limiter sa production de déchets au niveau de la restauration collective, des événements qu’elle organise et dans ses commandes publiques.
  • Limiter la production de déchets par les habitants de Cherbourg-en-Cotentin :
    • Par des campagnes d’information et de sensibilisation sur le tri et le recyclage afin de les encourager à limiter leurs déchets domestiques ;
    • Par des retours réguliers et positifs pour valoriser les nouveaux comportements et montrer les économies effectuées.

Valoriser tous les déchets qui peuvent l’être :

  • Mettre en place des pavillons de compostage partagés et autogérés pour les déchets compostables.
    Ce dispositif sera accompagné par les services de Cherbourg-en-Cotentin.
  • Créer une recyclerie/ressourcerie pour les déchets pouvant bénéficier d’une seconde vie ou une « déchèterie propre » afin de favoriser le réemploi.
  • Installer des bacs pour récupérer les mégots dans les rues et chez les commerçants (bars).

Trier les déchets :

  • Mettre tout en œuvre pour que le tri soit fait efficacement :
    • Disposer des poubelles de tri dans les rues ;
    • En concertation avec la Communauté d’agglomération du Cotentin, augmenter l’installation de conteneurs enterrés en centre-ville, si possible à intervalles de 100 mètres maximum, ainsi que d’autres conteneurs fermés.
      L’objectif est de répondre aux problèmes d’insalubrité engendrés par le dépôt de sacs sur la voie publique.
      Toutefois, le déploiement d’un tel dispositif ne saurait dispenser du respect de l’obligation légale de fournir un niveau de service équivalent à celui de la collecte en porte-à-porte.

Démarche « zéro déchet » :

  • Instaurer un label pour les entreprises et les commerçants qui s’engagent dans une démarche « zéro déchet » et qui mettent en place un véritable tri et réduisent la quantité de leurs déchets à mettre en déchèterie.

Mobilité

Piétons
  • Améliorer le système des feux en prenant en compte les circulations piétonnes ;
  • Installer des bancs publics ;
  • Généraliser l’éclairage des passages piétons ;
Cyclistes
  • Élaborer un plan cyclable en concertation avec les usagés pour l’ensemble de Cherbourg-en-Cotentin afin de faciliter et sécuriser les déplacements professionnels et scolaires, en tenant compte des familles avec enfants.
    Cela passe par une étude de faisabilité d’une passerelle réservée aux piétons et aux cyclistes enjambant le chenal de l’avant-port ;
  • Implanter des abris à vélos couverts et sécurisés dans les lieux très fréquentés (type la gare SNCF) ;
Transports en commun
  • Améliorer le service de bus, sans exclure la possibilité d’une gratuité progressive, pour qu’il devienne le mode de transport préféré car plus performant que la voiture ;
  • Agir auprès des employeurs pour la mise en place de navettes et covoiturage à partir de parking relais/intermodalité ;
  • Réaliser une étude sur la mise en place d’une liaison douce type escalier roulant, funiculaire… en priorité entre la gare et le quartier des Provinces (via l’Amont-Quentin) dans le cadre de l’amélioration des liaisons entre le bas et le haut de la ville ;
Automobiles
  • Créer des parking relais/intermodalité à toutes les entrées de la ville ;
Cohabitation des différents modes de déplacement
  • Mettre en place une application pour favoriser le covoiturage et le partage de véhicules spécifiques type personnes à mobilité réduite (PMR) ou camionnettes à partir des parking relais ;
  • Améliorer les revêtements pour les piétons et les cyclistes (état des trottoirs et pistes cyclables) ;
  • Généraliser la priorité à droite dans la zone 30 (étude du Cerema) et « les zones de rencontre » (matérialisation au sol…).

Animaux dans la ville

Garantir la préservation de la biodiversité
  • Développer des évènements autour de la rencontre et de la présence des animaux dans la ville.
  • Mener une réflexion quant à la mise en place de trames noires (aires sans lumière), véritables zones sanctuaires pour les animaux nocturnes.
  • Continuer le programme de stérilisation des chats errants.
  • Éduquer dès le plus jeune âge à la cohabitation avec les animaux, et plus largement avec la faune et la flore.
Garantir le bien-être des animaux domestiques et concourir à la propreté de la ville

À l’instar d’autres municipalités, nous souhaitons garantir une meilleure information aux détenteurs de chiens concernant les soins à leur apporter.
Cela peut passer par la déclaration de possession de cet animal en mairie, ce qui permettrait à son propriétaire de recevoir des informations ciblées, parmi lesquelles :

  • Besoins de l’animal
  • Comment bien s’en occuper
  • Règles d’hygiène à respecter (Au domicile et en extérieur)
  • Bases de l’éducation
  • Liste des vétérinaires et des clubs canins

Ce travail sera réalisé en lien avec les associations de protection animale.

Animaux de cirque
  • Dans une volonté de renforcer la prise en compte du bien-être animal, nous nous engageons, d’une part, à émettre le souhait d’une réglementation nationale interdisant la présence d’animaux sauvages dans les cirques et de privilégier les cirques sans animaux.
  • D’autre part, à solliciter des contrôles systématiques et la stricte application de l’arrêté du 18 mars 2011 pour tous les cirques avec animaux qui s’installeront sur la commune.

Végétalisation de la ville

Rendre la ville plus agréable à vivre

Nous nous engageons à davantage végétaliser Cherbourg-en-Cotentin. Cela peut passer par l’implantation d’essences d’arbres locales ou lorsque le site ne le permet pas, par l’installation de végétaux en bacs (naturels).

Agriculture et alimentation

Préservation des terres

Dans le but de préserver les terres appartenant à la collectivité, nous nous engageons à sanctuariser les terres agricoles et les espaces naturels du parcellaire public.

Arrêter l’artificialisation des sols

Afin de stopper l’artificialisation des sols, nous nous engageons à modifier le PLU dans un but de préservation des terres agricoles et des espaces naturels.

Soutien à la formation et l’installation de maraîchers écoresponsables

Pour soutenir la formation et l’installation de maraîchers écoresponsables, mais aussi d’autres acteurs du monde agricole, dans le respect de la Charte pour la préservation du vivant (de la Coopérative Citoyenne), nous nous engageons à créer une pépinière de paysan.ne.s.

Mise en valeur des productions locales

Dans le but de mettre en valeur les productions locales, nous nous engageons à créer une légumerie-Atelier de transformation-Conserverie.

Approvisionnement de la restauration collective en produits locaux et écoresponsables

Pour approvisionner notre restauration collective en produits locaux et écoresponsables nous proposons en premier lieu d’y affecter les productions de notre pépinière de paysan.ne.s.
Ajouté à cela, nous proposons de travailler avec les exploitant privés volontaires qui s’engageraient au travers d’une charte de production écoresponsable.
Si les productions sont insuffisantes ou insuffisamment diversifiées, alors la ville sera chargée de réaliser la production manquante au travers d’un service municipal dédié.

Gestion des terres municipales agricoles

Le service municipal dédié aurait également comme mission la gestion des terres agricoles municipales. Dans l’esprit de la Charte pour la préservation du vivant, la promotion de méthodes de production écoresponsables sera réalisée avec des agriculteurs exploitants déjà en place.

Pour les nouveaux arrivants, aucune nouvelle location sur les terres appartenant à la collectivité ne sera permise sans l’engagement de l’exploitant au respect de règles de production écoresponsables.

Le contrôle du respect de ces règles sera effectué par le service municipal dédié.

Les commentaires sont fermés.